Luca

Si tu avais davantage parlé avec Odette, aurait-elle moins perdu les mots ou pas eu besoin d'aller les chercher dans toutes ces histoires de meurtres, de détectives, d'enquêtes ? C'est très intelligent et plein d'initiative de sa part d'aller s'adjoindre un détective pour récupérer les mots dont elle a besoin.
Genviève Peigné - L'Interlocutrice
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 08 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Luca

Social - Enlèvement - Scientifique MAJ mercredi 07 août 2019

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

Franck Thilliez
Paris : Fleuve, mai 2019
550 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-265-11781-5
Coll. "Fleuve noir. Thriller"

Entre modernité et réaction, la même violence

Nous allons dans Luca retrouver le commandant Sharko et son équipe. Lui, c'est un homme avec ses certitudes et ses failles, autant professionnelles que personnelles. Au départ, il s'agit d'une enquête qui pourrait presque apparaitre de routine. Dans la forêt, dans une fosse, visiblement pratiquée pour des combats de chiens, on vient de découvrir un cadavre sauvagement assassiné et déchiqueté (évidemment) par un chien de combat. Autour de la tombe improvisée, plusieurs empreintes de pas, comme si cette mort avait été l'objet d'un spectacle. En parallèle, un tueur a monté un plan diabolique afin de faire monter le suspense et surtout de proposer une critique fondamentale du monde contemporain et de ses enjeux technologiques : en effet, il utilise l'informatique pour commettre ses crimes mais en même temps s'opposer, à la manière d'Unabomber, à une société transhumanisme et technophile. Tout commence avec un homme qui vient apporter un message aux policiers dans leur nouveau Quartier Général et qui, à peine le message donné, meurt d'un arrêt cardiaque, provoqué par la panne programmée de son pacemaker. Et quel pourrait bien être rapport avec une sombre affaire qui donne son titre au livre ? Car le Luca dont il est question ici n'est autre que le prénom d'un bébé né d'une PMA un peu sordide qui ouvre le récit.
Il est bien évident que les deux enquêtes vont à un moment se rejoindre. Tout l'art du suspense se manifeste de nouveau chez Franck Thilliez dans sa façon de construire le roman. Nous sommes avec les policiers qui cherchent, creusent, fouillent, accumulent les indices et tentent de savoir la vérité, une vérité évanescente et fugace, où régulièrement les certitudes s'effondrent pour ouvrir de nouvelles pistes, encore plus complexes, car s'il y a un tueur, il en cache peut-être plusieurs. Luca est également l'occasion de montrer les milieux sado-masochistes et plus particulièrement leur liaison avec une branche spéciale, celle qui consiste à vouloir transformer l'humain en post-humain, en lui ajoutant des implants, des prothèses. On en arrive même à se poser la question de savoir si les pages les plus glauques sont celles qui décrivent les scènes de meurtre, celles qui mettent en avant les essais de transformation du corps ou bien celles où le tueur qui a enlevé deux personnages les met en avant sur Internet pour proposer aux internautes de voter pour celui qu'il faut sauver, chaque clic pour l'un ajoutant quelques litres d'eau dans la cuve où est enfermé l'autre. Le plus impressionnant est sans doute la construction extrêmement forte de l'intrigue qui montre à quel point Franck Thilliez possède son art du page-turner et sait nous entraîner par la main, sans jamais nous lâcher .

Citation

L'acide sur le visage et dans les cavités oculaires. Les os défoncés pour empêcher l'identification. La correspondance s'est faite avec un crime vieux de trois ans qui a eu lieu du côté de Mennecy, dans l'Essonne.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 07 août 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page